Comment calculer les cotisations accidents du travail et maladies professionnelles (AT/MP) ?

La cotisation AT/MP couvre les risques accidents du travail, les maladies professionnelles et les accidents de trajet.

Elle est à la charge de l'employeur.

Le taux de la cotisation AT/MP de l'entreprise est déterminé, pour chaque établissement, en fonction des éléments suivants :

  • Activité principale

  • Taille de l'établissement

  • Secteur d'activité

  • Fréquence et la gravité des sinistres (accidents du travail, maladie professionnelles) survenus

Le taux de la cotisation AT/MP est fixé par la Carsat,.

Elle doit notifier à chaque employeur le classement des risques et les taux de cotisation applicables à chaque établissement.

Le taux de cotisation est calculé sur la base de coûts moyens, correspondant à la moyenne des dépenses causées par des accidents de gravité équivalente dans chaque secteur d'activité.

Ainsi à chaque sinistre selon sa gravité correspond un coût moyen.

On va regarder le coût moyen des accidents dans un secteur industriel, la fabrication de bois par exemple, causant des blessures liées à l'utilisation des machines (coupures, écrasement d'un membre).

Un sinistre compte 1 seule fois, même en cas de rechute. En effet, cette dernière est rattachée à l'accident du travail initial.

Il existe 3 taux :

Pour simplifier sa gestion, une entreprise qui relève d'une tarification individuelle ou mixte peut opter pour l'application d'un taux unique pour l'ensemble de ses établissements ayant la même activité et appartenant à une même catégorie de risque. Cette option est définitive.

Un service en ligne permet à l'employeur de connaître le taux et le calcul de la cotisation et le détail de son calcul.

Compte AT/MP : accident du travail et maladie professionnelle

Accéder au service en ligne

Urssaf
Attention

il existe une tarification spécifique pour le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP).

service-public.fr
Retour en haut de page