Recherche de financements pour créer votre entreprise

Voici une liste non exhaustive des modalités de financement de votre projet de création d'entreprise.

Vos économies personnelles

Il peut s'agir :

  • d'économies sur vos comptes bancaires,

  • des sommes de votre plan d'épargne salariale et/ou d'épargne collectif (PEE, PERCO, PEI).

Dons d'argent de vos proches

Pour vous aider dans la création de votre entreprise, vos proches peuvent vous faire des dons d'argent. Mais certaines conditions sont à respecter.

Le don peut être effectué par acte fait chez le notaire ou sous la forme d'un document écrit.

La somme peut être remise par chèque ou virement ou mandat ou espèces.

Connaître les conditions de dons d'argent par des proches pour pouvoir bénéficier d'une exonération de droits de mutation

Certaines conditions sont à respecter pour bénéficier d'une exonération de droits de mutation, notamment les suivantes :

  • Vous pouvez obtenir un don d'argent uniquement de la part de vos parents, grands-parents, arrières-grands-parents, tantes / oncles, grandes-tantes / grands-oncles

  • La personne qui vous fait un don doit être âgée de moins de 80 ans

Prêts d'honneur

Vos capitaux de départ peuvent être complétés par des prêts d'honneur qui en plus vous permettront par la suite de pouvoir faire un emprunt auprès d'une banque.

Car, si vous ne possédez pas ou très peu de fonds propres, il ne vous sera pas possible de faire d'emprunt auprès d'une banque.

Les prêts d'honneur sont des prêts à taux zéro qui vous sont accordés à titre personnel. Ils sont sans garantie, d'une durée flexible et sont de montants variables.

Le prêt d'honneur est obligatoirement couplé avec un prêt bancaire.

BPI Création propose une liste d'organismes attribuant des prêts d'honneur :

Rechercher les organismes pouvant attribuer des prêts d'honneur

Accéder au service en ligne

Bpifrance
Financement participatif (crowdfunding)

Ce financement participatif vous permet de récolter des fonds auprès de particuliers par le biais de plateformes spécialement dédiées à cela.

Il existe 2 formes de financement :

  • Don : Il s'agit de sommes d'argent engagées dans le projet pour lesquelles une gratification peut éventuellement être proposée (des échantillons, par exemple). Il n'y a pas de retour sur investissement dans le cadre des dons. Exemples de plateformes : KissKissBankBank, Ulule.

  • Prêt rémunéré : Vous vous engagez par le biais d'un contrat à rembourser les prêteurs. Cependant, en cas d'échec du projet et en absence de garantie de prêt, le remboursement pourra ne pas être fait. Exemples de plateformes : October, Tudigo.

Concours

Vous pouvez vous inscrire à des concours qui récompensent les créateurs d'entreprise selon leur secteur d'activité.

La somme reçue via un concours que vous remportez peut directement être intégrée aux capitaux propres de votre entreprise.

Gagner un concours peut aussi vous permettre de vous faire connaître et de rencontrer des partenaires potentiels.

Il existe plusieurs catégories de concours :

Subventions pour les projets innovants

Des aides spécifiques peuvent être accordées par de nombreux organismes si vous avez un projet innovant.

BPI Création présente les organismes qui peuvent vous apporter ces aides :

Rechercher les aides spécifiques aux projets innovants

Accéder au service en ligne

Bpifrance
Aide de Pôle emploi (aide à la reprise et à la création d'entreprise - ARCE)

Si vous êtes demandeur d'emploi indemnisé par Pôle emploi, vous pouvez demander sous plusieurs conditions à recevoir un capital. Son montant est calculé en fonction de vos droits restants à l'allocation chômage.

En savoir plus sur l'ARCE

Pour demander et obtenir l'ARCE, il faut remplir toutes les conditions suivantes :

  • Créer ou reprendre une entreprise

  • Obtenir l'aide aux créateurs ou repreneurs d'entreprise (ACRE)

  • Avoir des droits aux allocations d'aide au retour à l'emploi (ARE)

  • Ne pas déjà bénéficier du cumul de l'ARE avec une rémunération

Le versement de l'ARCE est effectué en 2 fois :

  • La 1ère moitié est versée au plus tôt à la date à laquelle vous réunissez les conditions d'attribution de l'ARCE

  • La seconde moitié est versée 6 mois après la date de création ou de reprise d'entreprise, et à condition que vous soyez toujours en activité.

Emprunts
Auprès des banques

Pour emprunter de l'argent dans une banque, il est très souvent nécessaire d'avoir son compte chez elle.

Il est plutôt conseillé d'avoir un équilibre à 50/50 entre vos fonds propres et vos emprunts.

De manière générale, il est exigé que l'entreprise possède au moins 30% de ses besoins durables.

Cependant, cette exigence peut varier selon l'activité dans laquelle vous vous lancez et son niveau de risque.

Les modalités d'emprunt sont différentes selon les banques. Il est ainsi recommandé de faire vos recherches et de comparer les différents taux d'intérêts, les durées de remboursements ou encore les modes de garantie d'emprunt demandés.

Vous devez fournir votre business plan à la banque.

L'objectif est d'avoir un plan le plus réaliste possible pour rassurer la banque et qu'elle vous accueille votre demande d'emprunt.

La banque est libre d'accepter ou de refuser votre demande d'emprunt.

En revanche, en cas de refus, la banque doit motiver et argumenter sa décision. Cela vous permet de comprendre quels sont les points sensibles de votre dossier et de trouver des solutions pour les améliorer et refaire une demande d'emprunt.

Lorsque vous allez vouloir faire un emprunt auprès d'une banque, celle-ci va vous demander des garanties pour lui permettre de s'assurer que l'emprunt sera bien remboursé. Il peut s'agir de garanties que vous donnerez sur les biens financés ou bien de cautions personnelles.

À savoir

il vous est possible d'emprunter auprès de plusieurs banques pour répartir les risques.

En dehors du système bancaire
  • Si vous n'avez pas obtenu la totalité de votre financement via le système bancaire ou si vous vous lancez dans le secteur de l'économie sociale et solidaire, vous pouvez faire appel à des financeurs solidaires.

    BPI Création propose une liste des financeurs solidaires :

Rechercher les financements dédiés à l'économie sociale et solidaire

Accéder au service en ligne

Bpifrance
  • Si vous êtes exclu du système financier classique car vous ne présentez pas de garanties suffisantes, vous pouvez faire appel à un organisme de micro-crédit.

    Il peut vous apporter les services habituels d'un établissement financier et un accompagnement pour la réalisation de votre projet.

    Exemple : l'Adie propose un micro-crédit et des financements complémentaires (prêts d'honneur et/ou de primes en fonction des régions).

Aides de l'État et des collectivités territoriales

Pour les identifier, vous devez consultez la base nationale des aides aux entreprises. Elle répertorie les aides actuellement mises en place par l'État et par les collectivités territoriales (région, département, commune).

Consulter les aides de l'État et des collectivités territoriales

Accéder au service en ligne

Ministère chargé de l'économie

Voici une liste non exhaustive des modalités de financement de votre projet de création d'entreprise.

Vos économies personnelles

Il peut s'agir :

  • d'économies sur vos comptes bancaires,

  • des sommes de votre plan d'épargne salariale et/ou d'épargne collectif (PEE, PERCO, PEI).

Dons d'argent de vos proches

Pour vous aider dans la création de votre entreprise, vos proches peuvent vous faire des dons d'argent.

Mais certaines conditions sont à respecter.

Connaître les conditions de dons d'argent par des proches

Si vous créez une SARL, une SA ou une SAS, les dons sous forme de prêt faits par vos proches peuvent vous aider à constituer vos capitaux de départ.

En contrepartie, vos proches deviennent vos associés et obtiendront des titres de votre entreprise.

Ces titres leur donnent certains droits, notamment le droit aux bénéfices de l'entreprise et le droit de prendre part aux décisions qui concernent votre entreprise.

En revanche, ils ne pourront récupérer leur apport qu'au moment où ils décideront de céder leurs titres.

Prêts d'honneur

Vos capitaux de départ peuvent être complétés par des prêts d'honneur qui en plus vous permettront par la suite de pouvoir faire un emprunt auprès d'une banque.

Car, si vous ne possédez pas ou très peu de fonds propres, il ne vous sera pas possible de faire d'emprunt auprès d'une banque.

Les prêts d'honneur sont des prêts à taux zéro qui vous sont accordés à titre personnel.

Ils sont sans garantie, d'une durée flexible et sont de montants variables.

Le prêt d'honneur est obligatoirement couplé avec un prêt bancaire.

BPI Création propose une liste des organismes attribuant des prêts d'honneur :

Rechercher les organismes pouvant attribuer des prêts d'honneur

Accéder au service en ligne

Bpifrance
Financement participatif (crowdfunding)

Le financement participatif vous permet de récolter des fonds auprès de particuliers par le biais de plateformes spécialement dédiées à cela.

Il existe 3 formes de financement :

  • Don : il s'agit de sommes d'argent engagée dans le projet pour lesquelles une gratification peut éventuellement être proposée (des échantillons, par exemple).

    Il n'y a pas de retour sur investissement dans le cadre des dons.

    Exemples de plateformes : KissKissBankBank, Ulule.

  • Prêt rémunéré : vous vous engagez par le biais d'un contrat à rembourser les prêteurs.

    Cependant, en cas d'échec du projet et en absence de garantie de prêt, le remboursement pourra ne pas être fait.

    Exemples de plateformes : October, Tudigo.

  • Participation au capital de l'entreprise : cette collecte se fait sous la forme d'une souscription en actions ordinaires ou en obligations à taux fixe.

    Les investisseurs espèrent un retour sur un investissement qui dépendra de la réussite du projet.

    Exemple de plateforme : Les entreprêteurs.

Attention

Vos capitaux de départ ne pourront être récupérés qu'en cas de cession de votre entreprise ou de ses titres. Ils appartiennent à l'entreprise.

Concours

Vous pouvez vous inscrire à des concours qui récompensent les créateurs d'entreprise selon leur secteur d'activité.

La somme reçue via un concours que vous remportez peut directement être intégrée aux capitaux propres de votre entreprise.

Gagner un concours peut aussi vous permettre de vous faire connaître et de rencontrer des partenaires potentiels.

Il existe plusieurs catégories de concours :

Subventions pour les projets innovants

Des aides spécifiques peuvent être accordées par de nombreux organismes si vous avez un projet innovant.

BPI Création propose une liste des organismes accordant ces aides :

Rechercher les aides spécifiques aux projets innovants

Accéder au service en ligne

Bpifrance
Aide de Pôle emploi (aide à la reprise et à la création d'entreprise - ARCE)

Si vous êtes demandeur d'emploi indemnisé par Pôle emploi, vous pouvez demander sous plusieurs conditions à recevoir un capital.

Son montant est calculé en fonction de vos droits restants à l'allocation chômage.

En savoir plus sur l'ARCE

Pour demander et obtenir l'ARCE, il faut remplir toutes les conditions suivantes :

  • Créer ou reprendre une entreprise

  • Obtenir l'aide aux créateurs ou repreneurs d'entreprise (ACRE)

  • Avoir des droits aux allocations d'aide au retour à l'emploi (ARE)

  • Ne pas déjà bénéficier du cumul de l'ARE avec une rémunération

Le versement de l'ARCE est effectué en 2 fois :

  • La 1ère moitié est versée au plus tôt à la date à laquelle vous réunissez les conditions d'attribution de l'ARCE

  • La seconde moitié est versée 6 mois après la date de création ou de reprise d'entreprise, et à condition que vous soyez toujours en activité.

Investisseurs
Fonds d'investissement : capital risque

Il existe plusieurs centaines de fonds d'investissement composés d'actionnaires professionnels. Ils peuvent investir dans votre société en participant au capital de manière minoritaire ou majoritaire.

BPI Création propose des informations sur ces fonds d'investissement :

Connaître les acteurs du capital-risque

Accéder au service en ligne

Bpifrance
Business angels

Pour vous aider dans le financement de votre entreprise, vous pouvez faire appel à des business angels, autrement appelés investisseurs providentiels.

Il s'agit généralement de cadres d'entreprise ou d'anciens entrepreneurs qui seront prêts à investir dans votre projet s'ils y voient un potentiel.

Le business angel peut faire un apport financier direct à votre entreprise et/ou vous permettre de trouver d'autres financements via son réseau.

BPI Création propose des informations sur les business angels :

Connaître les réseaux de business angels

Accéder au service en ligne

Bpifrance
Emprunts
Auprès des banques

Pour emprunter de l'argent dans une banque, il est très souvent nécessaire d'avoir son compte chez elle.

Il est plutôt conseillé d'avoir un équilibre à 50/50 entre vos fonds propres et vos emprunts.

De manière générale, il est exigé que l'entreprise possède au moins 30% de ses besoins durables.

Cependant, cette exigence peut varier selon l'activité dans laquelle vous vous lancez et son niveau de risque.

Les modalités d'emprunt sont différentes selon les banques.

Il est ainsi recommandé de faire vos recherches et de comparer les différents taux d'intérêts, les durées de remboursements ou encore les modes de garantie d'emprunt demandés.

Vous devez fournir votre business plan à la banque.

L'objectif est d'avoir un plan le plus réaliste possible pour rassurer la banque et qu'elle vous accueille votre demande d'emprunt.

La banque est libre d'accepter ou de refuser votre demande d'emprunt.

En revanche, en cas de refus, la banque doit motiver et argumenter sa décision. Cela vous permet de comprendre quels sont les points sensibles de votre dossier et de trouver des solutions pour les améliorer et refaire une demande d'emprunt.

Lorsque vous allez vouloir faire un emprunt auprès d'une banque, celle-ci va vous demander des garanties pour lui permettre de s'assurer que l'emprunt sera bien remboursé. Il peut s'agir de garanties que vous donnerez sur les biens financés ou bien de cautions personnelles.

À savoir

il vous est possible d'emprunter auprès de plusieurs banques pour répartir les risques.

En dehors du système bancaire
  • Si vous n'avez pas obtenu la totalité de votre financement via le système bancaire ou si vous vous lancez dans le secteur de l'économie sociale et solidaire, vous pouvez faire appel à des financeurs solidaires.

    BPI Création propose une liste de ces financeurs :

Rechercher les financements dédiés à l'économie sociale et solidaire

Accéder au service en ligne

Bpifrance
  • Si vous êtes exclu du système financier classique car vous ne présentez pas de garanties suffisantes, vous pouvez faire appel à un organisme de micro-crédit.

    Il peut vous apporter les services habituels d'un établissement financier et un accompagnement pour la réalisation de votre projet.

    Exemple : l'Adie propose un micro-crédit et des financements complémentaires (prêts d'honneur et/ou de primes en fonction des régions).

Aides de l'État et des collectivités territoriales

Pour les identifier, vous devez consultez la base nationale des aides aux entreprises.

Elle répertorie les aides actuellement mises en place par l'État et par les collectivités territoriales (région, département, commune).

Consulter les aides de l'État et des collectivités territoriales

Accéder au service en ligne

Ministère chargé de l'économie
service-public.fr
Retour en haut de page